LA RÉGION

La masse imposante du rocher est déployée verticalement en face de la région laconique. Une bande de terre étroite et un pont de 130 m l’unit avec la terre. Cette unique possibilité de connexion avec la terre a donné le nom à Monemvasia (Moni Emvasi-seule entrée). Le rocher est d’une longueur de 1500 m environ et d’une largeur maximale de 600 m. tandis que son hauteur atteint les 200 m. Le sommet du rocher est plat comme un petit plateau tandis que les pentes autour de lui forment des précipices verticaux. Il comporte les deux ensembles résidentiels fortifiés et inaperçus de la terre: Kato Poli (la Ville Basse-7.500 m2) et Ano Poli (la Ville Haute-120.000 m2), qui se trouve à la surface oblique du sommet. En 375 A.D., un séisme fort a eu lieu et a changé radicalement la carte du sol de la région. Avec le détachement d’une partie de la terre, l’Akra Minoa est transformé en une île, Monemvasia. De cette façon, le rocher de Monemvasia, caractérisé selon Pausanias comme « un passage étroit et une longue péninsule », est découpé de la côte laconique et il est transformé en un îlot.

Tout au long de son histoire, Monemvasia était l’objet du désir des conquérants ambitieux, qui, en réalisant son importance géopolitique, essayaient sans cesse de la rendre sous leur souveraineté. Le destin de Monemvasia était chaque fois parallèle avec les sphères d’influence des grandes puissances. Pendant quelques périodes, elle était sous les Francs, les Byzantins, les Vénitiens, le Pape, les Turcs. Dans le cadre de toutes ces évolutions, ses habitants ont essayé et gardé leur identité. Ils défendaient leurs positions et comme ils résistaient avec force, ils réussissaient à satisfaire leurs demandes pour une autonomie relative et une préservation de leurs privilèges.

ACTIVITÉS SAISONNIÈRES

Pendant la période de septembre, le visiteur peut participer à la vendage, de la procédure de récolte des raisins au placement du vin dans des futailles pour vieillir. En même temps pendant l’année, vous avez l’opportunité de visiter des viticulteurs locaux.

Pendant la période de novembre-décembre, il peut participer à la récolte des olives et la production de l’huile d’olive dans des oliveries locales.